Dernières nouvelles

  • Accueil
  • Blog
  • SUISSE - Prévisions pour 2050: La voiture restera la reine du futur

SUISSE - Prévisions pour 2050: La voiture restera la reine du futur

On sera plus nombreux mais on se déplacera moins: le volume total des déplacements augmentera, mais moins vite que prévu.

La Confédération a analysé les tendances en termes de mobilité à l'horizon 2050 en fonction de différents scénarios. Les choses ne devraient pas changer en profondeur.

Bien entendu la voiture restera le moyen de transport privilégié partout dans le monde... Même en Suisse, malgré les incessantes tentatives des ayatollahs communistes-caviar-verdâtres-urbains pour la supprimer... Pathétique...

Néanmoins il y aura toujours moins de voitures en ville, car la vie en ville c'est le passé, laissons donc les intégristes-bobos vivre heureux dans leur "biotope naturel urbain" et investissons avec respect et amour les lieux en pleine nature préservée grâce au télétravail. Les constats sont sans appel, les villes se dépeuplent partout en Occident et les campagnes se repeuplent pour une bien meilleure qualité de vie

Un vrai mode de vie sain est maintenant à la portée du plus grand nombre grâce à la technologie et aussi grâce à cette pandémie qui a permis aux entreprises de réaliser tous les avantages de productivité, d'économie et de rentabilité du télétravail.

Maintenant il faut réaliser que malgré le fait qu'il y aura de moins en moins de pendulaires il y aura de plus en plus de véhicules électriques en circulation et il faudra impérativement multiplier massivement les stations de recharge partout afin d'éviter les inévitables « voitures tampons » qui vont se retrouver en panne de courant dans les bouchons, sur les routes ou les autoroutes.

Voilà pourquoi il est primordial d'investir dans les centrales de production d'électricité renouvelable afin d'être indépendants en énergie devant une demande qui verra une gigantesque expansion exponentielle dans les années à venir.

Alain Farrugia

La Suisse n'est pas sur la route d'une révolution de la mobilité. L'Office fédéral du développement territorial (ARE) a publié mardi les «perspectives d'évolution du transport 2050». Son constat compte tenu des évolutions sociétales et des tendances actuelles: le volume des déplacements va augmenter (+11% de 2017 à 2050), mais moins que l'augmentation attendue de la population (+21%).

Plusieurs éléments sont à prendre en compte. «Les perspectives partent du principe que le télétravail va s'installer durablement dans les mœurs», dit l'ARE, qui estime que «les personnes dont l'activité le permet passeront 50% de leur temps de travail à domicile». Les trajets maison-boulot vont donc diminuer. L'office note aussi que «le commerce en ligne restant sur une trajectoire de croissance, tous les scénarios tablent sur une augmentation des livraisons» et, à l'inverse, sur une diminution des déplacements individuels pour les achats. Les transports pour loisirs devraient eux encore augmenter

Alors que la branche des transports publics et les écolos poussent pour augmenter la part du rail et de la mobilité douce dans les transports, la voiture a encore de beaux jours devant elle. Selon le scénario principal de l'ARE, la part des déplacements en voiture passera en un peu plus de trente ans de 73% à 68% du total des «personnes-kilomètres», l'unité de mesure utilisée. Le vélo va doubler, mais ne représentera que 4% du total. Les transports publics passeront de 21% à 24%. «Le recours à ceux-ci sera particulièrement frappant pour les longues distances», lit-on.

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Invité
dimanche 28 novembre 2021

Image Captcha

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://novusvia.ch/