Dernières nouvelles

  • Accueil
  • Blog
  • SUISSE - LOI SUR LE CO2 - TRANSITION ENERGETIQUE ET SI ON AVANÇAIT VRAIMENT ?

SUISSE - LOI SUR LE CO2 - TRANSITION ENERGETIQUE ET SI ON AVANÇAIT VRAIMENT ?

©Sebastien Farrugia

La votation sur la révision de la Loi sur le CO2, est vraiment le sujet qui donne le plus de travail aux journalistes en ce moment, même la loi Covid passe en second plan.

La question à se poser n'est pas si cette Loi est bonne ou mauvaise, mais si elle ne devrait quand-même pas passer pour l'avenir de notre pays et pour ses relations à l'international.

Bon, nous pourrions parler de la publicité diffusée en faveur de cette loi, des arguments des opposants et des différents points qui seront mis en votation ?

Un vrai consensus helvétique

Difficile, car il y a tellement de mensonges, dans tous les camps, que pour comprendre réellement les implications de cette loi, il serait nécessaire de connaître tous les détails des dernières années de travail des différents partis politiques, qui ont réussi l'exploit d'une révision ménageant les uns et les autres…

Donc oublions cela, car en plus il faudrait être un expert en énergie, en économie et en politique internationale…

Par contre le site internet de la Confédération suisse, donne toutes les explications simples à comprendre, il n'y a aucun besoin d'être un expert, il suffit de savoir lire.

Ci-dessous les liens vers les différents thèmes :


Maintenant si vous voulez avoir l'analyse d'un vrai expert en environnement et en énergies renouvelables, un génial ingénieur amoureux de la nature et libre de toute tendance politique, je vous invite à lire les différents articles ci-dessous de mon ami Laurent Jospin :





 Je vais quand-même vous donner mon avis de modeste entrepreneur en Suisse et à l'international.

Effectivement, il faudrait que cette loi passe, même si elle n'est ni vraiment suffisante, ni parfaite...

1. Si elle ne passe pas nos entreprises dont la majeure partie excellent mondialement dans les produits d'ultra-haute technologie et de luxe d'exception risquent, à terme, de se voir imposer des taxes massives à l'exportation et peu d'entre-elles pourront s'en relever… Ou celles qui le pourront devront couper dans leur budget, licenciement, délocalisation, dumping salarial, etc…

2. Un petit pays comme la Suisse, si dépendant des autres, ne peux pas prendre le risque de se voir isolé dans cette voie, ça serait une folie.

3. Le pire est que si cette loi ne passe pas, nous risquons dans 5 ans de voir arriver au pouvoir les vrais extrémistes dangereux pour la démocratie et voici ce qu'ils pourraient bien nous imposer, comme un article de 2019 sur le site web Novethic le relayait déjà :


4. N'oublions pas le Fond pour le climat, qui pourra aider à financer des infrastructures écologiques réellement efficientes.

5. Les grands projets d'infrastructure novateurs en production d'énergie renouvelable ne pourront plus rester bloqués des années, il faudra avancer rapidement et efficacement ! Fini le « …aussi lentement que nécessaire. »

Pour conclure, je dirai que la Suisse doit être intelligente et subtile, jouer de stratégie internationale et qu'elle doit absolument opérer sa transition énergétique du fossile vers le 100% renouvelable tout en assurant son autonomie en production d'électricité renouvelable, de permettre à ses entreprises de prospérer, à sa population de vivre correctement et à sa nature de se préserver.

Bon vote !

Alain Farrugia

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Invité
dimanche 28 novembre 2021

Image Captcha

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://novusvia.ch/