Dernières nouvelles

  • Accueil
  • Blog
  • COÛTS DE LA VIE - GENÈVE ET VAUD SONT MAL LOTIS

COÛTS DE LA VIE - GENÈVE ET VAUD SONT MAL LOTIS

COÛTS DE LA VIE - GENÈVE ET VAUD SONT MAL LOTIS ©Alain Farrugia

Le Crédit Suisse a publié une étude sur les coûts de la vie en Suisse. La palme va à Appenzell Rhodes-Intérieures alors que plusieurs cantons romands sont en queue de peloton.

Genève est le canton le plus cher de Suisse… En fait c'est l'endroit le plus cher du monde, encore une fois…

En sommes-nous surpris ? Non bien entendu, car depuis quelques années plus aucun pays au monde ne peut rivaliser en termes de coût de la vie avec la Suisse.

Maintenant, quel est l'intérêt de vivre dans la ville la plus chère du Monde ? Ou plus simplement quel intérêt de la vie en ville pour celles et ceux qui ne dépendent pas de cette domiciliation pour gagner leur vie ?

La qualité de vie est-elle si fantastique qu'elle en vaudrait ce prix ? Et ces contraintes ?

Bien sûr tout est une question de point de vue ou d'intérêts financiers personnels, certes pour la nouvelle caste bourgeoise fonctionnaires-bobos-urbain, Genève est très attirante, gros salaires garantis, appartements dédiés à loyer modérés, avantages sociaux royaux, etc… Aussi avantageux que pour des hauts cadres fonctionnaires internationaux… Ne parlons pas des élus, qui ont une sorte de privilège « monarchique » de non-responsabilité sur tous leurs actes, de non-destitution et de rentes à vie après seulement quelques années d'exercice.

Par contre pour les travailleurs de l'ex-classe moyenne, devenus « workings poors », celles et ceux qui travailleront très dur toute leur vie pour ne jamais rien posséder et une fois à la retraite se verront dépérir dans la grande précarité sous perfusion de prestation sociale pour ne pas mourir de faim ou se retrouver à la rue… Nous sommes là très nettement dans une condition d'esclaves modernes.

En ce qui concerne l'urbanisme ou de la gestion du trafic motorisé… Là aussi, Genève est sur le podium mondial… du pire !

Bien heureusement cette crise Covid a permis de faire comprendre à tout le monde les grands avantages du travail à distance pour les très nombreuses professions qui le peuvent.

Les prochaines années verront la reprise des expatriations vers des pays plus accueillants, au climat agréable toute l'année, aux coûts de la vie avantageux, avec une vraie dynamique économique d'avenir.

Actuellement dans les pays d'Europe et en Suisse nous voyons la re-migration vers les campagnes, bien plus avantageuse à vivre en terme de loyer, souvent d'assurances et d'impôts, sans oublier la qualité de vie en pleine nature, loin des bouchons, du stress de la ville, du manque de parking, etc…

Nous avons compris que la vie en ville n'a rien d'humain… c'est une époque révolue.

Finalement pour les personnes qui ont compris le vrai sens de la vie et surtout de la qualité de la vie, leur futur et surtout celui de leurs enfants sera beau, je m'en réjouis

par Alain Farrugia

  Carte des cantons suisses par coût de la vie

Classement des cantons suisses où le coût de la vie est le moins élevé (cliquez sur le canton désiré pour connaître son classement).


Dans une étude, le Crédit Suisse a examiné de près l'attractivité résidentielle des communes et des cantons suisses. Il a calculé quel montant restait à un ménage après que l'on avait déduit les dépenses obligatoires (impôts, assurance maladie et deuxième pilier) et les coûts fixes (frais accessoires et frais de déplacement domicile-travail).
Comme le montre l'étude, les différences sont importantes jusqu'au sein d'un même canton. La charge des dépenses obligatoires et fixes peut varier fortement. Cela signifie qu'un déménagement qui se traduirait par 30 minutes supplémentaires de trajet domicile-travail pourrait bien en valoir la peine.
Vivre à la campagne coûte moins cher

«C'est une histoire d'urbain et de rural», déclare Jan Schüpbach, économiste au Credit Suisse. «Les plus chers sont les grands centres, les lieux situés sur les lacs et les destinations touristiques de renommée internationale comme la Haute-Engadine, Davos et Grindelwald.» À la campagne, l'attrait financier résidentiel est plus élevé, a-t-il dit.

En d'autres termes, vivre à la campagne coûte moins cher, que l'on soit locataire ou propriétaire. Les sites résidentiels les plus attrayants de Suisse, situés dans les zones rurales, marquent deux fois des points: les impôts sont bas et les coûts de logement sont faibles.

Au classement, le canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures est le lieu de résidence le moins cher, suivi des cantons de Suisse centrale d'Uri et de Glaris. Les cantons de Vaud, de Bâle-Ville et de Genève sont les plus mal lotis.
Une méthode basée sur des ménages modèles

Les coûts varient non seulement selon la région, mais aussi selon le type de ménage. Pour en tenir compte, le Credit Suisse a créé différents ménages modèles pour son étude sur l'attrait financier du logement.

Différents ménages ont été interrogés pour chaque lieu, on a pris en compte différents types de logement tels que la location ou la propriété, des constellations familiales telles que des familles ou des célibataires, mariés ou célibataires, et différents revenus et actifs. Tous ces facteurs ont été intégrés dans l'indicateur RDI (revenu disponible régional).

(Janine Gloor/fro)

Source : 20 Minutes

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Invité
dimanche 28 novembre 2021

Image Captcha

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://novusvia.ch/