Dernières nouvelles

  • Accueil
  • Blog
  • SINGAPOUR - SKY HABITAT PAR L'ARCHITECTE MOSHE SAFDIE

SINGAPOUR - SKY HABITAT PAR L'ARCHITECTE MOSHE SAFDIE

SINGAPOUR - SKY HABITAT PAR L'ARCHITECTE MOSHE SAFDIEitects-00 SKY HABITAT PAR L'ARCHITECTE MOSHE SAFDIE

Sky Habitat constitue un grand projet à Singapour, pour architecte et urbaniste canadien, Moshe Safdie après Marina Bay Sands, qui comprend une grande piscine à débordement et de l'espace public à son sommet.

Situé sur un site 11.997 m² au coeur de Bishan Central, l'une des très recherchée zones résidentielles, la copropriété comprend de 509 unités de luxe à travers deux tours de 38 étages à Singapour.

Les principaux atouts de Sky Habitat sont :

  • Un des quartier résidentiel de Singapour parmi les plus recherchés, au coeur de Bishan Central
  • Excellente accessibilité aux transport publics (station de MRT Bishan, Circle Line & Bus Interchange)
  • Proximité de commerces de détail et de divertissements comme Junction 8, NEX, AMK Hub, etc...
  • Ecoles réputées comme la Catholic High School, le Raffles Institution et d'autres écoles internationnales
  • Une conception en trois dimensions, habitat, terrasses privées et jardins publics
  • Un développement historique Iconic comprenant 509 unités résidentielles
  • Une vue imprenable sur la végétation du parc Bishan
  • Luxuriantes végétation verticale, orientation optimale, les appartements ventilées naturellement
  • 1 + Studio / 2/2 + Studio/ 3 et 4 chambres et penthouses disponibles
  • Conçu par le célèbre architecte international Moshe Safdie (Marina Bay Sands)

Depuis 40 ans, l'architecte Moshe Safdie explore les possibilités des surfaces fractales pour concevoir ses bâtiments à haute densité.
Révélé par Habitat 67, un ensemble de logements situé à Montréal, il récidive aujourd'hui avec Sky Habitat, un immeuble de 38 étages composé d'une multitude de terrasses verdoyantes et de passerelles qui offre une vue imprenable sur Singapour.

Les jardins suspendus de Babylone ont trouvé leurs héritiers spirituels : les immeubles jumeaux Sky Habitat, construits dans la "Ville jardin", Singapour.

Le complexe de 509 logements présente en effet une géométrie particulière, faite d'une multitude de balcons indépendants et de passerelles qui relient les deux tours de 38 étages.

L'architecte israélo-canadien Moshe Safdie explique avoir exploré, durant ces 40 dernières années, les possibilités offertes par "les motifs des surfaces fractales, une intensification spectaculaire de la structure qui se traduit par un réseau de jardins à ciel ouvert, et des rues et espaces verts communautaires qui s'interconnectent dans les airs".

Pour l'architecte, la densification recherchée ne se fait donc pas au détriment de la qualité de vie des futurs occupants. Bien au contraire, le projet Sky Habitat fait une large place au confort et aux services. "Pour le projet Bishan [du nom du quartier de Singapour, ndlr], nous avons intégré de nombreuses fonctionnalités afin d'élargir considérablement les commodités pour les familles et d'agrandir les espaces communs, d'abord en apportant de généreux jardins communautaires et des espaces ouverts, au niveau du sol mais aussi en hauteur, dont des terrasses et des jardins pour plus de la moitié des résidences", précise son cabinet.

Plutôt que deux tours indépendantes, le dessin proposé par Moshe Safdie offre un ensemble d'appartements empilés et entrelacés, reliés sur trois niveaux par des passerelles, toutes aussi verdoyantes que les balcons privés. "La masse d'ensemble est poreuse et ouverte à l'air et à la lumière, avec la brise qui peut s'y engouffrer et la clarté y pénétrer", annonce la notice architecturale. Le plan permet donc de dégager des vues pour les occupants, depuis leurs logements et depuis les espaces communautaires.

Le résultat ?

"Un tissu urbain plus humain et délicat que dans des immeubles traditionnels", selon les architectes.

Pour autant, la structure de béton se veut "hautement rationalisée" : elle est optimisée afin de favoriser les flux d'air entre les façades, un détail important dans le climat tropical de Singapour.

Au niveau du sol, au-dessus d'un parking en podium, 72% des espaces sont déclinés en jardins luxuriants, zones d'activité de plein air, piscines et sentiers pédestres. "Tout en offrant une qualité de vie sans précédent, qui atténue la perception de la densité et de la concentration et maximise le contact avec la nature, le complexe se rapproche d'un regroupement semblable à un village, qui fait écho à l'évolution des collines environnantes, intégrant architecture et vie végétale dans une expérience unique", conclut le cabinet Safdie Architects.

La clientèle visée est celle des classes intermédiaires-supérieures : pour la location, il faudra compter 2.000 €/mois pour un appartement de 80 m², tandis que pour l'achat, ce sont 772.000 € qu'il faudra débourser pour un bien de 157 m² (soit "seulement" 4.917 €/m²).

Source : maisonapart.com

Pas de limitation au retrait du 2e pilier
Blockchain: les start-up s’enchaînent

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Invité
mardi 13 novembre 2018
Copyright 2016-2018 ©NOVUSVIA - Tous droits réservés - Designed by Bubble3DArt