Dernières nouvelles

Crowdfunding et autoroute solaire

Crowdfunding Crowdfunding et autoroute solaire

La finance moderne s'est construite au fil du temps et pour une part importante en réaction à des événements subits et inattendus. On peut citer par exemple la faillite de la banque Lehman aux USA, qui a failli lancer une réaction en chaîne évitée de juste et a conduit à l'adoption du concept "too big to fail".

CROWDFUNDING + SOLAR HIGHWAY PROJECT FULLY = FREEDOM

Pourquoi "liberté" ?

Liberté dans le sens : Indépendance des organismes financiers traditionnels conservateurs de plus en plus pieds et poings liés par leurs organes de régulations et leurs règlements internes.... Sans respirer s'il vous plaît...

Effectivement le Crowdfunding pour le Solar Highway Project de Fully apporte la solution du financement de départ (Seedmoney) pour la mise en place du projet "VITRINE" que TOUS  les investisseurs internationaux et nationaux (projet A4-KW) attendent de voir fonctionner avant de commander pareilles installations sur certains tronçons de leurs autoroutes.

Une fois le financement atteint par le Crowdfunding, nous auront la liberté de choix (raisonnable) pour les investisseurs potentiels qui voudraient participer également...

Bien entendu, une fois que le Solar Highway Projet de Fully sera lancé, les organismes financiers traditionnels pourront également très facilement financer les projets suivants, car leurs intentions ont toujours été dans ce sens et la porte sera toujours ouverte.

La suite bientôt....

par Alain Farrugia

Les règles en question présentent assurément quelques vertus, mais en revers de la médaille elles amènent également une lourdeur, notamment bureaucratique, créant des difficultés pour les projets sortant quelque peu des "cases habituelles"

La plupart des grands projets historiques du passé ne pourraient vraisemblablement plus se réaliser aujourd'hui, ou tout au moins pas de la manière dont ils avaient été réalisés à l'époque, car plus finançables. Et on peut penser aussi bien à la découverte des Amériques qu'à la réalisation de nos barrages helvétiques.

Toujours avec l'idée de vous laisser apercevoir un bout du futur, voici encore un tronçon en cours d'étude du fameux projet A4-KW devant suivre le démonstrateur de Fully :

C'est ce genre de réalisation qu'il devient complexe de financer pour la première fois.
(note : la paroi anti-bruit est pré-existante et n'appartient pas à notre solution)

La nature ayant horreur du vide, un mécanisme s'impose progressivement pour pallier à ce manque : le crowdfunding.

On peut d'ailleurs souligner que le crowdfunding tel que nous le connaissons aujourd'hui sur des plateformes informatiques les plus diverses n'est que l'aboutissement d'un mode de financement ancestral souvent déployé dans des communautés soit faibles soit malmenées. On peut citer en exemple la communauté émigrée chinoise en Europe au début des années 1960 qui n'avait à peu près rien, mais qui par un mécanisme de solidarité intelligent a réussi un décollage économique de première force.

Le Tong Xiang Hui en traduction littérale : association de même pays natal.

A la base, un projet tel que le notre peut trouver son financement via les canaux suivants :

  • institutionnels type caisse de retraite souhaitant un rendement pas trop élevé mais ultra-stable sur le très long terme,
  • fonds bancaires type emprunt,
  • ICO discuté dans le post du 6 mai 2019 ici,
  • crowdfunding,
  • programmes de subventions étatiques verts et/ou de soutien à l'innovation,
  • prévente de la production électrique.

Les institutionnels nous tiennent en général un des deux discours suivants : "votre concept est génial, dès que vous en avez réalisé un, nous finançons les suivants …" ou "amenez une part de financement complémentaire assimilable à des fonds propres et nous vous suivons".

Dès lors, envisager un financement partiel par la foule devient une option qui ne peut être négligée et peut servir de formidable accélérateur pour le projet.

Pour ne pas enfreindre les lois financières, nous devons soit nous tenir à l'écart de la vente de simples actions à l'attention du public soit nous faire accompagner par un institut autorisé à le faire. Par contre, nous pouvons proposer en toute liberté :

  • la pré-vente d'une contre-prestation future (typiquement des tranches de kWh),
  • de la vente de produits dérivés, aussi appelé goodies,
  • la participation à la composante philosophique du projet.

La démarche crowdfunding ne se limite pas à chercher du financement. Associer le public à la démarche, permet de mieux appréhender les souhaits du plus grand nombre et contribue aussi à assurer la diffusion de la solution à une plus large échelle.

Il faut garder à l'esprit que le Solar Highway Project de Fully possède aussi comme objectif d'être un démonstrateur et que donc le vrai but visé était, reste et sera de remplacer à une échelle mondiale des centrales nucléaires et/ou à charbon.

Le processus peut être assez joliment visualisé.

Nous vous proposons cette variante pour illustrer le propos de ce post :

Pour rappel, si vous souhaitez être informé du lancement de cette démarche de crowdfunding, c'est ici qu'il faut s'inscrire : http://www.energypier.ch/index.php/fully-ch-project-overview/crowdfunding-and-equity/
Et pour répondre à une question récurrente : nous ne partageons pas vos adresses courriels avec quiconque

Le prochain article apportera un éclairage sur le concept fondamental du Solar Highway Project, à savoir la permaculture de panneaux solaire.

La série d'articles sur notre Solar Highway Project se décline maintenant comme suit :

En me réjouissant d'échanger avec vous prochainement …

Laurent-David JOSPIN

Source : Ouvrir les yeux

Assurances sociales: 2,2 milliards de pertes cumul...
De l’autoroute solaire et ses relations inattendue...

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Invité
samedi 7 décembre 2019

Copyright 2016-2019 ©NOVUSVIA - Tous droits réservés - Designed by Bubble3DArt